Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2010

l'Ours et les fleurs du mal

Dossier de presse.pdf

19/10/2009

Qui sommes nous?

LES CONTEURS DU TERROIR

Notre monde est devenu un village planétaire. L’individu, dans ce village, se trouve confronté à la globalisation de l’économie et de la culture qui ont pour conséquence le choc des cultures. Ainsi, naîtra- t-il demain une culture mondiale.

            Comment appréhender et se faire siens ces différents changements ? Comment faire pour ne pas seulement être observateur et consommateur de cette globalisation, mais être aussi un acteur et un actionnaire de cette société en création ?

            La culture, notamment les arts de la parole (conte, théâtre…) peuvent permettre d’appréhender les changements, et dégager des pistes de réflexion permettant d’affronter les nouvelles réalités avec plus de clairvoyance.

            C’est dans cette perspective que sont né « les conteurs du terroir » qui a pour objectifs, entre autres :

-         La création d’un espace rencontre et d’échange ;

-         L’éducation par le théâtre et le conte.

Les conteurs du terroir se compose d'un bureau executif de quatre personnes

Un président: BAMOGO Joseph

Un secrétaire Général: TRAORE Harouna

Une trésorière: SOMBIE Bintou

Un secrétaire à l'organisation et à l'information:: OUATTARA Siaka

 

conteursduterroir@yahoo.fr

Tél. :    00226 70 27 78 80

00226 76 63 42 12

             00226 70 27 45 65

         Bobo-Dioulasso (BF)

03/10/2009

Oralité

Un art oratoire

Généralement celui ou celle qui raconte n'a pas de support autre que ses connaissances personnelles, son imagination et sa réactivité face à la situation. Le conteur puise la trame de son récit dans un répertoire connu depuis longtemps et lui imprime sa marque propre qui sera fonction de l’heure, du lieu, du public et de son talent spécifique. Elles sont adaptées en fonction du conteur, de son environnement, de la fonction de sa parole à un moment donné. D'une certaine manière, le conte se survit à lui-même dans une forme de perpétuel présent. Il est avant tout la rencontre d'un conteur, d'un auditoire, d'une histoire, d'un lieu et du moment de la racontée. En effet, et même si le conte est "fixé" sur le papier à un moment donné, sa nature profonde est d'exister tel quel et de se réinventer dans une relation au public.

02/06/2009

Les Conteurs

Bintou SOMBIE

Bintou SOMBIE

Conte au CCF 

Depuis l'enfance auprès de sa grand-mère BINTOU SOMBIE,  aujourd'hui Comédienne Conteuse  a été impressionnée par les contes qu'elle lui contait. Dès lors, le virus des contes l'a infecté. Elle cherche alors à se perfectionner auprès de certains formateurs de renom en conte tels que: FRANCOIS MOISE BAMBA .,LUDOVIC SOULIMAN... afin de devenir une conteuse contemporaine.

 

Joseph BAMOGO

En scène BAMOGO

Bamogo Joseph que certains appellent "Le roi des menteurs" a grandi au sud-est de la Côte d'Ivoire,au milieu des histoires de Kakou Ananzé et de Mami Wata mais aussi des contes mossi que ses parents lui racontaient, il a pu ainsi découvrir l'univers fabuleux et instructif des contes.

Dans un monde devenu village, où chacun doit apporter sa pierre à l'édifice, Joseph transporte ses pierres avec les contes. Avec un répertoire riche et varié, il adapte ses contes à tous les publics (enfants, jeunes et vieux).Pour lui le conte et le proverbe vont ensemble pour distraire et éduquer. A Bobo quand il crie "Lucky! Lucky!" tous les enfants répondent " Faïn! Faïn!".

Harouna TRAORE dit Tonton Conteur

En scène  

Harouna TRAORE

TRAORE Harouna c’est son nom, mais les jeunes me reconnaîtront sous l’appellation de Tonton Conteur, il a traîné sa bosse pendant 13 ans sur les planches au théâtre avant de glisser doucement dans l’art du conte.

Comme tout enfant de la savane Africaine, son enfance a été bercée par les plus beaux contes.

Ses  spectacles sont  interactifs,  sensibilisent les enfants et les adultes à la conscience morale tels que les méfaits du mensonge, le refus de la violence et le respect de l’autre etc...


Tout à coup boumm, les yeux s’écarquillent, les oreilles se tendent,  
Kabakoyé.....yéééééé … Le voilà ! C’est... Tonton conteur.
Si vous avez la chance vous le croiserez très vieux, autrement vous le verrez jeune, dommage…car je traverse le temps et est beaux avec ma barbe blanche

27/02/2009

Déroulement du conte

Un conte se déroule fréquemment suivant trois grandes étapes successives:

  • La situation initiale : On situe le lecteur dans le temps, le lieu et les circonstances. C'est à ce moment que le héros ou l’héroïne fait face à sa mission pour la première fois. Un conte peut commencer par le célèbre « Il était une fois... » ou encore « Il y a très longtemps... »
  • Le développement ou le nœud du conte : Le développement (ou corps ou nœud) d'un conte comprend les divers obstacles à travers lesquels le héros ou l'héroïne doit passer. Il y a habituellement de nombreux dialogues dans le développement et les obstacles se présentent souvent en groupe de trois. C'est ce qu'on appelle la triplication.
  • La situation finale : Elle comprend la réussite ou l'échec du héros ou de l'héroïne. C'est aussi à ce moment que peut apparaître une morale (ou leçon) du conte. L'histoire peut se terminer par une phrase classique telle que « et ils vécurent heureux jusqu'à la fin des temps... »