Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2015

Joseph BAMOGO à l'Institut Français du Burkina Faso site de Bobo-Dioulasso le jeudi 19 avril 2015

IMG_5462.JPGLes contes, c'est toujours des moments de plaisir et de partage avec ses auditeurs. Les enfants accompagnant Joseph dans un de ses gestes.

IMG_5465.JPGça! C'est le plaisir de conter.

IMG_5470.JPG

Aidez le conteur à prendre son bébé!

28/03/2015

Festival nuits de conte au village : Wa Tid Solem. Sissamba 2015

IMG_5439.JPG

Ce n'est un coq pour le sacrifice, c'est un cadeau que le conteur Joseph BAMOGO a reçu au village de Sissamba.

IMG_5294.JPG

Arrivée et accueil des festival par la population, quelle chaleur humaine.

IMG_5387.JPGLa Case de Les Conteurs du Terroir.

Sissamba 2015, c'est aussi deux invités de marque: Jean-Georges Tartare et Salam Bassam. C'est également les cases des associations. Ces cases sont les apports des associations avec l'aide de la population.

 

IMG_5385.JPG

Joseph BAMOGO co-animateur des soirées de conte avec Lazare 1er.

IMG_5392.JPG   Joseph BAMOGO en activité de conte avec des classes du département de la-Toden.

 

IMG_5409.JPG

Une future conteuse recevant des conseils de Joseph.

IMG_5415.JPG

Un moment de partage entre des conteurs et des élèves d'une école de La-Toden.

IMG_5305.JPGLa Case de Les Conteurs du Terroir.

18/12/2014

La part de Bilissi

Il était une fois un homme qui fut trop agressif et méchant. A cause de ses grands défauts ,il fut maudit par Dieu ,ainsi une malédiction s’abattit sur lui et lui transforma .Il s’appelait Bilissi ,il eu ainsi quitté Ségou pour s’installer dans la forêt .Mais en partant il avertit les Ségoviens .Comme chaque vendredi le royaume abattait des taureaux et se partageait la viande, Bilissi en quittant le royaume les dit ceci « que personne ne touche à ma part de viande ».
Comme Bilissi avait des pouvoirs mystiques très maléfiques ,par peur le royaume de Ségou mettait la part de Bilissi chaque vendredi à coté .
Ainsi quelques années passa .comme Bilissi ne vint pas chercher sa part de viande, alors un homme du nom de Bakaridjan surgit et dit au royaume qu’il se procure dorénavant de la part de Bilissi et envoya un message à ce génie malfaiteur .Ils fixèrent un rendez vous en dehors du royaume pour régler leur différend par un combat.
Par peur le roi ordonna de fermer le fort du royaume. Avant de partir sur ce champ de combat, Bakaridjan demanda aux grands marabouts et féticheurs de consulter son sort .Ces voyants avertirent Bakaridjan que Bilissi disposa une amulette qui ne devrait lui toucher en aucune manière parce que ça serait mortel pour lui.
Arrivé au champs de bataille , bakaridjan reçut Bilissi comme la tradition voulait en lui offrant le tabac .Bilissi ainsi surpris de cette hospitalité demanda Bakaridjan « L’homme qui m’a défié ,c’est cet même homme qui vient de m’offrir un accueil chaleureux, tu veux par peur renoncer à combattre j’espère » .Bakaridjan lui répondit « Les hommes peuvent passer toute la nuit à danser et boire ,mais cela ne les empêche de se battre une fois le soleil levé ».
Après ces quelques mots, ils s’amusèrent avec les fusils, mais tous les deux furent imperméables aux balles .Alors Bakaridjan proposa à Bilissi de faire une course à chevaux ,les deux guerriers commencèrent à faire le tour du royaume .Après quelques tours Bakaridjan se dirigea vers un endroit accident avec son cheval ,ainsi il arriva à un grand trou et le sauta avec son cheval .Bilissi arrivé à ce niveau voulut sauter tomba avec son cheval et se fractura le dos.
Bakaridjan revint et demanda à Bilissi « Grand frère, mais vous voulez plus continuer la course ? » ,Bilissi réponda « Hum ,je m’avoue vaincu ,tu as gagné ce combat .mais je te confie un de mes secrets ,j’ai trois amulettes cachées sous mes oreilles ,tu les enlèves avant de couper ma tète sinon tu ne pourras pas me trancher la tète ».
Bakaridjan coupa la tète de Bilissi et la mit dans son sac ,il prendra la direction du royaume à grand galop ,arrivé à l’entrée du fort il frappa la porte ,les guerriers pris par peur refusèrent d’ouvrir la porte ,ainsi il lança la tète de Bilissi pour leur rassurer de sa victoire.Tous les habitants du royaume sortirent et fêtèrent cette victoire .Bakaridjan fut récompensé du titre « héro » par les sages .
Moral du conte :
C’est dans les ténèbres qu’on aperçoive les étoiles .C’est à dire c’est dans les difficultés que surgissent « les héros » toujours pour triompher le mal . Mais pour vaincre son ennemie il faut pouvoir contrôler son émotion et mettre son intelligence en pratique à ne pas l’offenser le premier .

 

07/12/2014

JOSEPH BAMOGO à la 1ère Biennale des littératures d'Afrique Noire Bobo-Dioulasso du 27 au 29 Novembre 2014

IMG_5188.JPGJOSEPH BAMOGO

 

D’abord comédien, ensuite metteur en scène. Actuellement conteur, mais aussi animateur de l’émission télévisuelle de conte Ziri Ziri à la RTB2.

 

IMG_5200.JPG

  Avec Joseph Bamogo c’est la joie, la joie d’apprendre. Apprendre à compter en contant.

IMG_5195.JPG

  Apprendre à chanter en contant, apprendre le respect des autres, apprendre à se protéger. Connaître la vie à travers les contes.

IMG_5198.JPG

 

 Mon crédo ? Partager ! Partager ! Et toujours partager !

 

Mon style ? Raconter !

 IMG_5206.JPG

Tonton Conteur à la 1ere biennale des littératures d'Afrique noire

IMG_5237.JPG

TRAORE Harouna


TRAORE Harouna c’est son nom, mais les jeunes me reconnaîtront sous l’appellation de Tonton Conteur, il a traîné sa bosse pendant 13 ans sur les planches au théâtre avant de glisser doucement dans l’art du conte.

 
 
IMG_5230.JPG
 
Comme tout enfant de la savane Africaine, son enfance a été bercée par les plus beaux contes. Ses  spectacles sont  interactifs,  sensibilisent les enfants et les adultes à la conscience morale tels que les méfaits du mensonge, le refus de la violence et le respect de l’autre etc...
 
IMG_5235.JPG

 

Tout à coup boumm, les yeux s’écarquillent, les oreilles se tendent, 

Kabakoyé.....yéééééé … Le voilà ! C’est... Tonton conteur.Si vous avez la chance vous le croiserez très vieux, autrement vous le verrez jeune, dommage…car je traverse le temps et je suis beau avec ma barbe blanche. Pour se rencontrer chacun doit faire un pas.

TRAORE Harouna

Comédien, Conteur

01 BP: 208 Bobo-Dioulasso 01

Tel : (00226) 20 97 21 05 cel : (00226) 70 27 78 80

Mail : assokafu@yahoo.fr