Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2016

MEMOIRES

 Ce samedi 5 mars 2016 à l'Institut Français de Bobo-Dioulasso, Les Conteurs du Terroir faisais une nouvelle apparition Avec la nouvelle création qu'ils ont concoctée: Mémoires.

C'est un projet dont le texte a été écrit depuis 2011. Il tirait déjà la sonnette d’alarme, prévoyant les évènements des 30 et 31 octobre 2014 au Faso.

Il reprenait une des nombreuses phrases et idées de Thomas Sankara qui a dit « si les dirigeants ne veulent pas être chassés, balayés par leurs peuples, ils doivent s’identifier à eux et respecter les intérêts de leurs peuples » ?

Le public venu en très grand nombre 

DSC_0545.JPG

 

 

 

 

s'attendait à voir un spectacle de conte dans la pure forme traditionnelle. Quelle n'a pas été leur surprise quand ils ont entendu la voix tonitruante, puissante et masculine du griot 

DSC_0550.JPG

 

 

 

 

qui annonçait le début du spectacle.

Mémoires est un spectacle à quatre comédiens, conteurs et griot. Ces mémoires nous sont toujours rappelées, et par le griot, et par la vieille femme 

DSC_0572.JPG

 

 

 

 

 

     

             qui ont traversé le temps et qui n'ont rien oublié. Le griot et la vieille femme, assis en fond de scène suivent toute l'histoire de l'humanité et du spectacle. C'est pourquoi, chaque fois que les deux conteurs positionnés en avant scène feignent d'oublier une partie de l'histoire, ils (le griots et la vieille fileuse de coton) se font le devoir de la leur rappeler.

DSC_0588.JPG

Mémoires est une création où le conte, la narration, le théâtre, le griotisme ont « cassé » leurs coquilles pour s’emboîter et s’imbriquer. Le griot est au service du conteur. Tous deux accompagnent le comédien pour exprimer le rappel de l’Histoire et traduire l’espoir d’un soleil nouveau : « Quel que soit la longueur de la nuit, le jour finit par se lever. »

Le griot, la conteuse, les conteurs, tous participent à la fête de mariage de la "délicieuse" Nandi avec Senzangakona. Vous retrouvez ici l'ambiance des fêtes africaines avec chants et danses.                     DSC_0662.JPG                 

     

 

 

 

Les jeux des comédiens évoqueront les espaces et les temps.

 Plusieurs personnages traversent la pièces. Les personnages sont portés par les quatre hommes sur la scène. On passe subtilement d'une scène à une autre, d'un personnage à un autre, sans violence, en douceur.

DSC_0705.JPG

 

 

 

 

 

« Mémoire »,  c’est la narration d’une vie. Un récit de vie. Celui d’une figure légendaire de l’histoire africaine. Sa vie révèle l’humain comme l’écrivait la romancière Mariama BÂ dans « Une si longue lettre » : « l’Homme est un, grandeur et animalité confondues ».

DSC_0771.JPG

 

 

 


Mémoires est une création qui vient titiller nos consciences, nous rappeler que seule l'unité pour nous sortir de notre torpeur collective afin d'avancer résolument vers un développement réel. Un développement basé sur nos valeurs intrinsèques. C'est à quoi Patrice Lumumba noua appelait:  « Plus nous serons unis, mieux nous résisterons à l’oppression, à la corruption, et aux manœuvre de division auxquelles se livrent les spécialistes du diviser pour régner. » 

Mais les égoïsmes et les intérêts personnels et individuels ont chaque fois freiné les élans des « révolutionnaires » africains dans leurs quêtes de changement et d’évolution. Freinant ainsi le développement collectif au profit d'un enrichissement personnel.

 DSC_0833.JPG

 

 

 

Si nous continuons de dormir nous allons tous mourir comme le dit si bien la célèbre phrase de l'illustre Joseph KI-ZERBO:"Nan lara an sara"

Les commentaires sont fermés.